Que ce soit sur Youtube ou ailleurs, on reçoit souvent des messages d’élèves partout en France.

Dans ces messages, bien qu’ils soient tous différents, il y a souvent le même sentiment qui ressort :

La honte.

La frustration aussi.

Faut avouer que lire ces messages nous fait mal au coeur à chaque fois.

C’est vrai, quand une personne te raconte ses souffrances.

Qu’elles soient liées au permis ou pas.

Tu te mets à sa place.

Et ça fait mal au coeur, tout simplement.

Parce que tu te retrouves à travers elle.

Et tu aimerais l’aider puisque c’est à toi qu’elle se confie.

C’est devant toi qu’elle exprime sa souffrance.

Et ce n’est pas facile à faire.

C’est personnel.

Ça montre toute sa confiance et son respect.

Pour le permis, quand un élève commence à dépasser un certain nombre d’heures, s’il est mal accompagné, souvent il souffre de cette honte.

Parfois, même d’un certain désespoir.

Ou de frustration comme on le disait un peu plus haut.

Parce que voir les heures défiler, son compte en banque se vider petit à petit, et sans résultat au bout…

Bah, on se sent nul.

Surtout si toutes les personnes proches de nous ont déjà le permis depuis longtemps.

Et trouver la force de continuer d’avancer avec cette idée en tête est terriblement difficile, voire impossible.

Alors, si tu es dans cette situation.

Ou si tu crains de l’être dans quelques semaines ou mois.

Ou même si tu connais une personne qui est dans cette situation.

Voici notre point de vue de professionnel :

Tout d’abord, il faut savoir que le nombre d’heures prévues pendant l’heure d’évaluation de départ est souvent dépassé par les élèves.

Parfois même, certains moniteurs ne disent pas la vérité aux élèves de peur de les effrayer, ou pour d’autres raisons obscures.

Par exemple, si ton moniteur pense que tu auras besoin de 40 heures pour réussir ton permis (avec lui), il va te dire que tu auras besoin de 25 heures.

Puis au bout des 25 heures, il va te dire de rajouter des heures petit à petit.

C’est vrai, tu penses que ce n’est pas honnête ?

Et on est d’accord avec toi.

Mais c’est une technique souvent employée par les moniteurs.

Donc il faut savoir que ce n’est pas parce que tu as dépassé le nombre d’heures de conduite prévu durant ton heure d’évaluation que tu es nul(le) ou incompétent(e).

Le nombre d’heures en moyenne en France en 2020 pour réussir le permis se situe entre 30 et 35.

Cette moyenne prend en compte l’ensemble des élèves dans toutes les auto-écoles.

Les traditionnelles et celles en ligne.

Elle varie en fonction des régions.

À paris elle est plus haute, en campagne un peu plus basse.

Ce qu’il faut comprendre aussi, c’est qu’il n’est pas rare de voir des élèves dépasser les 50 heures, et même les 100 heures.

Et même si tout cela parait bien compliqué.

Il y a seulement 3 éléments qui vont déterminer ton nombre d’heures.

1. La régularité de tes heures :

Entre 3 et 5 heures par semaine, c’est bien.

Plus, ça peut être trop, tu risques de ne pas suivre, de saturer.

Moins, ce n’est pas assez.

Pas inutile, mais juste pas assez pour constater de réels progrés.

2. La qualité de ton enseignement (et donc de ton moniteur ou de ta monitrice)

Faut pas se leurrer, tous les profs de maths ne se valent pas.

Tous les entraineurs de foot ne se valent pas.

Tous les coiffeurs ne se valent pas.

Tous les moniteurs de conduite ne se valent pas.

C’est comme ça.

D’où l’importance de bien choisir son enseignant(e).

Un bon moniteur à principalement 3 qualités : 

Il explique beaucoup, il s’implique, il t’encourage.

Si tu ne retrouves pas ces 3 qualités chez ton moniteur(trice)…

…C’est pas bon, pas bon du tout ! 

À comprendre absolument ! 

Pour le même élève :

  • Avec un (très) bon moniteur : permis obtenu en 30 heures du 1er coup.
  • Avec un mauvais moniteur : permis obtenu en 70 heures du 3ème coup.

Et oui, du simple au double, voire plus.

Sans compter l’impact psychologique des échecs et la perte de temps.

3. Les capacités des élèves, tes capacités :

Capacités = aptitudes + état d’esprit.

On est tous différent, chacun ses capacités.

Par exemple :

On prend 50 personnes au hasard et on les emmène en montagne, au ski.

Le but du séjour est de pouvoir descendre la piste noire correctement.

C’est à dire pas sur les fesses et sans se casser un ou deux membres dans l’exercice 😅

Certains y arriveront dans la journée parce qu’ils en ont déjà fait avant et qu’ils aiment ça.

Ou tout simplement aussi parce qu’ils sont doués.

D’autres mettront 2 ou 3 jours.

Certains beaucoup plus, parce qu’ils ont peur ou qu’ils n’aiment pas skier, que ce n’est pas leur truc.

Et ça dépendra aussi de…

… Leur prof, oui tu as bien suivi ! 😊

Et bien pour la conduite c’est pareil.

Nos capacités (aptitudes+ état d’esprit) nous sont propres.

À nous de faire avec, de s’en accomoder.

Mais à nous aussi de les booster et de les entretenir.

À nous de se replacer enfin, au centre de notre réussite :

  • En faisant les bons choix.
  • En s’entourant des bonnes personnes.
  • Et en gardant notre responsabilité.

Parce que nous sommes les acteurs de notre propre vie.

Nous sommes le moteur de notre propre réussite mais aussi de nos échecs.

Avancer dans la peur n’est pas une solution.

Avancer dans la honte ou la frustration n’en est pas une non plus.

Ce que nous te proposons est d’avancer dans la bonne humeur.

Malgré la difficulté.

Sans la contourner.

Et au contraire en l’affrontant à l’aide de : 

  • techniques et conseils
  • motivation
  • et détermination

On avance ensemble !

Parce que les plus grands combats extérieurs se gagnent à plusieurs.

C’est une main tendue.

Et ce n’est pas tous les jours qu’on peut se rejouir d’avoir eu une main tendue vers nous.

Rassuré et motivé on l’espère, on te souhaite une bonne journée (ou soirée) !

Steph et Fab

Moniteurs en ligne et passionnés.

PS : si tu as lu ce message jusqu’au bout, on te le dit…

…Ça peut paraitre bizarre si on ne se connait pas encore mais on est fier de toi ! 

On sait ce que tu entreprends tous les jours pour réussir ton permis.

On sait ce que tu vis et ce que tu penses.

C’est notre métier que de t’aider à passer ce cap.

Ne lâche pas, ça vaut le coup.

On est avec toi !!

Si ce message t’a plu et que tu veux recevoir plus de conseils et de motivation, tu es libre de t’inscrire à nos conseils privés en cliquant sur le bouton ci-dessous (c’est gratuit) :