Qui sommes nous ?

Steph de PermisFamily

Salut, moi c’est Stephan !

 

Je suis moniteur d’auto-école depuis 1998.

Et on peut dire que je suis tombé dedans quand j’étais petit !

 

Dès l’âge de 6 ans, je passais mon temps libre à l’arrière d’une voiture d’auto-école.

Et quand je n’étais pas dans la voiture, j’étais dans une salle de code.

Pour tout vous dire, ma mère est monitrice elle aussi.

Et elle m’emmenait partout avec elle.

 

À 7 ans à peine, je connaissais déjà le code par coeur.

Et je pouvais réciter toutes les démonstrations de conduite !

Que ce soit pour démarrer la voiture, s’arrêter, passer les vitesses, se placer sur la chaussée, faire un créneau, etc …

Toute la théorie n’avait plus aucun secret pour moi !

Je voulais moi aussi enseigner la conduite.

 

Je me souviens d’une fois où …

 

… J’étais seul dans la voiture avec une élève.

Je devais avoir 8 ans environ.

Elle s’installait en attendant ma mère qui refermait la porte de notre auto-école.

C’était sa 4ème heure de conduite ce jour là.

Au programme de sa leçon : le démarrage en côte.

Elle s’inquiétait de ne pas réussir à le faire …

Du coup, je lui ai tout expliqué avant de partir.

Arrivé devant une belle montée, Céline réussi haut la main son premier démarrage en côte !

Et elle s’empressa de dire à ma mère que c’était grâce à moi.

J’étais gêné sur le coup mais ça m’a fait très plaisir !

Ma mère était fière de moi.

 

Et ce ne fut que le début …

 

Je donnais des conseils aux élèves chaque fois que j’en avais l’occasion.

Certains étaient surpris mais toujours agréablement.

Il faut dire qu’un enfant peut parfois expliquer avec des mots qui font mouche rapidement !

 

Malgré tout, en grandissant …

 

Je ne voulais plus devenir moniteur.

Je crois que toutes ces années en tant qu’observateur et apprenti enseignant m’avaient suffit.

J’étais adolescent, j’avais d’autres choses en tête !

 

Je voulais maintenant une moto.

C’était devenu ma passion !

Et je ne voulais plus entendre parler de voiture !

 

Du coup, j’ai roulé 2 ans en 50cc.

À 16 ans, j’ai passé mon premier permis pour pouvoir conduire une moto 80cc.

Puis j’ai enchainé avec le permis 125cc à 17 ans.

Et à 18 ans, j’ai obtenu le graal :

Le permis moto grosse cylindrée !

(le permis moto est différent aujourd’hui mais ce n’est pas le sujet).

Quel bonheur !

D’ailleurs, je n’étais pas le seul à en profiter …

Mes cousin dont Fab, étaient souvent mes passagers.

 

Je pense que la conduite d’un 2 roues m’a ouvert les yeux sur les dangers de la route.

 

Ma mère réussi à me convaincre de passer le permis voiture à 19 ans

 

Et c’est à cette époque que je recommence à aider mon entourage à réussir leur permis.

Sans m’en rendre compte, j’avais ça dans la peau.

Ceux sont mes amis qui m’en font prendre conscience.

 

À partir de là, j’arrête la fac pour passer mon diplôme de moniteur auto-école.

Et je deviens enseignant de la conduite voiture et moto à 23 ans.

 

Je travaille avec ma mère.

Et quelques années plus tard, mon cousin Fab nous rejoint à son tour.

On travaille en famille, c’est le top ! 🙂

 

En 2014, je crée ma chaine Youtube « vidéoPermis »

Au début, c’est juste pour mes propres élèves.

Pour qu’ils puissent réviser à la maison, tranquillement.

 

La suite …

 

C’est le plaisir d’avoir pu contribuer à la réussite de centaines d’élèves.

Et aujourd’hui, ça continue avec PermisFamily !

 

Fab de PermisFamily

Salut, Je m’appelle Fabien mais tu peux m’appeler Fab !

 

Mon premier contact avec le monde de l’auto école

 

Ça remonte au temps où j’étais enfant et adolescent.

Presque tous les week-end, ma mère, mes soeurs et moi allions voir ma tante et mon cousin Steph.

 

Ma tante était tout le temps en leçon de conduite donc on rencontrait les élèves, on discutait

Petit, je les appelais les « membres de la famille pour un temps » car je savais qu’une fois leur permis obtenu on ne les verrai plus ou presque plus.

 

Faut dire que c’était une auto école familiale.

Ma tante était la seule monitrice à cette époque là et tout le monde se connaissait.

Je ne me souviens plus vraiment des noms de chacun mais je revois encore les visages de beaucoup d’entre eux.

 

C’est donc tout naturellement qu’à 16 ans, sous les conseils avisés de ma tante …

 

… Je me lançais dans la conduite accompagnée.

 

Je révisais mon code à l’auto école.

C’est génial, tout le monde passe son permis, on y rencontre plein de gens différents, c’est vraiment top !

 

Mes 20h se sont pas trop mal passées.

Quelques problèmes de frein et de sous régime et attention à la vitesse.

J’ai commencé la conduite en 2 roues très jeune et on prend vite des mauvaises habitudes.

Mais dans l’ensemble, ça allait.

 

Faut dire que ma tante rigolait pas.

Avec elle, chaque chose à sa place et tout est carré, sinon je me faisais engueuler direct et tant mieux 🙂

Les mains bien à 10h10, pas sur la boite trop longtemps !

Hop ! Pied sur le frein et il bouge pas !

Mais tu vois de quoi je parle si tu apprends à conduire en ce moment.

Concentration et rigueur.

 

Me voila parti en conduite accompagnée

 

Bien au fait de tout ce qu’il fallait faire et ne pas faire pour bien conduire, je commençais ma conduite accompagnée avec ma mère et mon père.

 

2 psychologies complètement différentes d’ailleurs :

 

La plupart du temps je conduisais avec ma mère car mon père avait 2 travails et donc pas trop de temps libre.

Ma mère, c’était « attention » à tout, « pas trop vite », « pas trop près » ! 

Mon père c’était « casse pas la voiture où je ne vais pas pouvoir aller bosser.. ». 

 

J’ai fait presque 10 000 kms quand même en même pas deux ans.

Les rendez vous pédagogiques, j’e n’en ai pas fait 2, j’en ai fait 20 !!

Une fois sur deux, ma tante me faisait conduire quelques minutes, histoire de surveiller ma conduite.

 

J’ai passé mon permis le 10 septembre 1999

 

… Alors que j’avais eu 18 ans le 30 aout 1999..

Les 12 jours les plus longs de ma vie 🙂

Pas de date de permis avant celle-ci.

 

J’ai repris 3 heures avec ma tante et 2 avec Steph qui venait juste d’obtenir son diplôme de moniteur.

Je conduisais avec mon cousin et je voulais absolument mon permis pour pouvoir me déplacer seul et surtout pour ne pas les décevoir.

Ils s’étaient tellement investis dans mon permis qu’il ne fallait pas que je le rate, surtout pas !

 

Le jour de l’examen, tout s’est bien passé

 

C’était un inspecteur remplaçant qui venait de Lyon, personne ne le connaissait en Avignon …

Un gars super sympa avec une moustache qui parlait beaucoup 🙂

 

À l’époque, on donnait les résultats de suite et je suis donc reparti avec mon permis provisoire, fier et fatigué !

J’avais tout donné malgré le stress et ça avait fonctionné.

 

Merci Tatie, merci Steph et merci les parents pour votre patience.

Me voila avec mon « A » de jeune conducteur prêt à avaler les kilomètres.

 

Je suis devenu moniteur en 2005 à 24 ans

 

Avec le recul, je crois que j’ai toujours voulu faire ça.

 

Mon premier poste, avec ma tante et mon cousin bien sûr.

Le petit jeune..Va falloir assurer et se mettre tout de suite au niveau 🙂

 

Nous sommes en 2016 et voilà 11 ans que je suis moniteur.

Sous les conseils de Steph, je crée ma chaine youtube « le permis de fab ».

Internet à ses revers mais faut dire que pour transmettre, pour aider, c’est un outil incroyable, puissant même !

 

PermisFamily est né tout naturellement

Youtube c’est bien mais c’est vaste, on s’y perd même.

 

Il fallait un lieu de rassemblement pour nos élèves.

Un endroit plus chaleureux, plus intime où chacun s’occupe des autres et où on peut transmettre tout ce qu’on a à offrir.

 

« Permis » parce qu’on est moniteur..

« Family » parce qu’on a appris en famille et que nos élèves en font partie. 

Pour un temps, comme quand j’étais jeune 🙂

 

3 MOTS : apprendre, se soutenir et avancer

 

Cette période de transition où l’on a abandonné sa vie sans permis mais où l’on n’a pas encore réussi …

 

Voilà notre travail, notre mission :

 

Faire en sorte que cette transition soit la plus courte possible et agréable 🙂

Pour que nos élèves continuent leurs vies respectives avec leur permis en poche et de bons souvenirs en tête !